LES RÉFORMES MACRON

 

SOMMAIRE :

Les choix politique de Mr Macron

Le CICE 2019  New

Les conséquences de cette politique

Le premier de cordée

Macron et les lobbies

Mr Macron serait-il de mauvaise foi en matière d’écologie ?

Réf

 

 

Les choix politique de Mr Macron ?

Réduire la dette de la France !

Voilà la méthode :

Réduction des dépenses publiques

Theorie du ruissellement 2

- Diminution des fonctionnaires (même dans les hôpitaux) ;

- Baisse des APL de 5 €/mois pour 6,5 millions de foyers ;

- Les APL, les allocations familiales et les pensions de retraite ne seront plus l’indexés sur l’inflation qui est d’estimée 1,6%/an. Elles n’augmenteront plus que de 0,3%/an. Ce qui va entrainer une perte du pouvoir d'achat des ménage environ 1,3%/an. Réf ici

- Hausse de la CSG de 1,7% pour les retraites qui gagnent plus de 1200 €/mois ;

- Et à terme rendre les services sociaux payants ;

- Brader les grands services de l’état au privé : Les Autoroutes depuis 2006, la Poste depuis 2010, SNCF ça vient, Barrages hydro-électriques en vue pour 2019…

Ecoutez le témoignage d'un auditeur de France inter 

Les choix du gouvernement en matière de logement social (par François Ruffin) ici

  5,7 Mds pour construire 1,5 millions de logements abordables… En Allemagne !

  2 Mds pour permettre à l’office des HLM de bâtir 300 000 logements en plus… en Angleterre !

  - 2 Mds sur 2 ans, moins 2 Mds pour le logement social… Et ça c’est bien en France !

 

Réduction les recettes fiscales

- 3,6 Mds d’€/an pour la transformation de l’ISF en IFI (Impôt Sur Immobilier) ;Isf 2017 ifi 2018

voir le tableau ci-contre

- 4 Mds d’€/an pour le PFU ou « flat tax » ;

- 1,5 et 1,7 Mds d’€/an de baisse d’impôt sur les sociétés qui passe 33% à 25% ;

- 2 Mds d’€/an de taxe sur les dividendes versées aux actionnaires des entreprises ;

Ce qui entraine un manque pour les recettes fiscales de 3,6 + 4 + 1,7 + 2 = 11,3 Mds d’€/an

Macron les reformes 4

- Auquel il faut ajouter 70 Mds d’€/an de perte dû à l’évasion fiscale (mais il y a un effort entrepris vis à vis des effectifs de tracfin) Cependant Mr Macron veut supprimer en 2019, l’«exit tax» qui a pour objectif de limiter l’évasion fiscale !!! Alternatives économiques

- Auquel il faut ajouter le CICE 2019

Extraits choisis de l’intervention de François Ruffin à l’Assemblée Nationale ici

Mr le Président, voilà où est le pognon de dingue : les 20 Mds d’€/an de CICE pour 100 000 emplois créés ou sauvegardés !

Ce qui représente 200 000 €/an et par emploi !

Après la suppression de l’ISF, la Flat tax, l’exit tax et que faites-vous avec le CICE, malgré tous les rapports qui prouvent son inefficacité, vous le doublez !

Ce qui fait que le CICE 2019 passe à 40 Mds d’€/an, soit 12 fois le budget de l’agriculture, 14 fois le budget de la culture, 4 fois le budget de l’écologie…

À côté de ça vous gelez les pensions de retraite, vous gelez les allocations familiales, vous gelez les pensions d’invalidité !

Vous vous rattrapez sur les plus démunis, sur eux vous grattez 7 Mds, sur eux vous demandez un effort budgétaire !

 

À la note on peut rajouter le CIR (crédit d’impôt recherche) qui représente 5,5 Mds d’€ en 2017 (remboursement ou réduction d'impôt sur les sociétés sans contrôle réel) ;

 

Les conséquences de cette politique

 

Impact mesures fiscales 2

Lois macron2 1

Pierre Lemaitre écrivain et scénariste français, souhaite la bonne année aux riches (2 min) iciPierre lemaitre

 

 

 

Lambert

Premier de cordée  Philippe Lamberts interpelle Emmanuel Macron au parlement Européen ici

Lorsque Macron dit :

- « La réforme du code du travail a pour but de sécuriser les salariés », alors qu’en réalité c’est le contraire ;

- « La loi sur les fake news est faite pour protéger la liberté de la presse », alors que ça sera exactement le contraire ;

- « Supprimer l’ISF n’est pas une politique en direction des riches », mais ça leur permet d’économiser 3,6 Mds/an d’impôt ;

- « Je demande aux premiers de cordée, de s'engager pour la société », La symbolique est belle, c’est la solidarité entre les hommes. «Tous les membres d’une cordée partageront jusqu’à la dernière barre de céréales »( Frédéric Lordon), si les choses tournent mal.

Les phrases de Mr Macron disent exactement le contraire de l’effet qu’elles produisent.

La réalité, elle est là :Dividendes 1Bien sûr Mr Macron n’était pas aux commandes en 2009 mais les orientations politiques, tel l’abandon de l’ISF, la mise en place du PFU, la baisse de l’impôt sur les sociétés... vont bien dans le même sens : favoriser le premier de cordée !

Dividendes 5Le 1er de cordée français ne semble pas vouloir partager la dernière barre de céréales.

Le 1er de cordée des années 2018 reverse 2 fois plus de dividendes que celui des années 2000 qui n’en reversait "que" 1/3.

Dividendes 4Avertissement : Les résultats de ces entreprises sont mondiaux et le zoom sur la France qui est fait là donne un aperçu de la stratégie  développée au sein de ces entreprises.

Christian Chavagneux : Les investissements  des entreprises  Ecarts de salaires

Christian Chavagneux : Le poids des actionnaires  

Patrick Artus “ Il est indispensable de mieux rémunérer les salariés ! ”  ICI

Les inégalités de salaires au sein de l’entreprise du CAC 40 finissent de démolir l’image du 1er de cordée.

 

Avec leurs bénéfices, les entreprises peuvent soit :

1) choisir de rémunérer les actionnaires sous forme de dividendes,

2) réinvestir dans l’entreprise,

3) redistribuer une partie aux salariés, les salariés ne sont-ils pas les premiers acteurs de production de ces richesses.

Le déséquilibre dans le partage de ces bénéfices au profit des actionnaires soulève une question de fond.

Les entreprises font le choix, pour se financer, de faire appel aux investisseurs plutôt qu’à l’emprunt.

Le résultat est criant : La puissance des actionnaires de l’entreprise leur permet d'imposer "le choix" de "pomper" les bénéfices de celle-ci.

Il en résulte que l’entreprise doit réduire les effectifs, baisser les salaires, baisser les investissements, délocaliser… C’est la course aux profits à court terme.

Nicole ferroni

Pour se détendre : le billet de Nicole Ferroni  « Orgie de dividendes pour les actionnaires du Cac 40 » ici 

 

 

 Macron et les lobbies

Vidéo de 2’11 du jt de 20h ici

Les lobbies bisent les francais

Cette proximité entre un lobbyiste et notre Président est une sorte de conflit d’intérêt ?

Toute décision sur des dossiers mettant en relation l’État et ce lobbyiste, sera incontestablement influencée par cette connivence.

OBERVATOIRE DES MULTINATIONALES ici

Dictionnaire de la corruption ici    

 

Mr Macron serait-il de mauvaise foi en matière d’écologie ?

Démonstration en 3 étapes :

Étape 1 Vif échange autour du glyphosate. "J'aurai à répondre de ce que je fais. Dans le passé, on a dit que l'amiante ce n'était pas dangereux, et après les dirigeants qui ont laissé passer, ils ont eu à répondre", a lancé Emmanuel Macron à un agriculteur qui l'interrogeait sur ce pesticide controversé. ici 

Étape 2 voilà la preuve de la mauvaise foi du gouvernement Macron dans le 7/9 du 29/05/2018 avec Yannick Jadot comme invité (début de l’entretien à 81’20) ici

Étape 3 Une petite dernière pour enfoncer le clou avec Osons causer ici

 

 

 

Réf :

 

Merci à Oxfam France à Frédéric Lordon et au Jt de France 2 du 14/05/2018 :

http://www.oxfamfrance.org/actualites/justice-fiscale/cac-40-plus-profits-plus-dinegalites

Décryptage de l’étude d’Oxfam par Christian Chavagneux (Alternatives économiques) et Emmanuel Lechypre (BFM Business) à 6’ :

https://www.franceinter.fr/emissions/on-n-arrete-pas-le-debat/on-n-arrete-pas-le-debat-19-mai-2018

Frédéric Lordon  https://www.youtube.com/watch?v=aVLlVqWd57Y&feature=youtu.beFrederic lordon

Info sur les entreprises du CAC 40 à 18’  https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-lundi-14-mai-2018_2741717.html

Réponses d'Oxfam aux critiques :

https://www.oxfamfrance.org/actualites/justice-fiscale/informations-complementaires-sur-rapport-cac-40-des-profits-sans-partage

Le 29/05/2018 Rejet par les députés à l’assemblée Nationale de l’inscription dans la loi de la date de sortie du glyphosate

Super papier dans Le Monde sur le glyphosate : https://www.lemonde.fr/pollution/visuel/2018/05/29/glyphosate-l-interdiction-de-l-herbicide-controverse-compromise-en-france_5306556_1652666.html

 

 

HAUT DE PAGE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire